#NoTabou : J’ai des imperfections et des rougeurs à cause du masque

Le port du masque pour lutter contre la propagation du Coronavirus est aussi fortement recommandées pour les femmes enceintes parce que l’immunité à partir de 4 mois baisse. Donc vous êtes potentiellement plus encline à succomber au Coronavirus si vous le croisez.

Mais l’effet kiss-cool auquel on ne s’attendait pas : ce sont les boutons et les irritations liés au port du masque ! Alors on a demandé à notre esthéticienne chouchou Alexandra Champagnat et elle nous a donné tous les tips pour les éviter.

Pourquoi a-t-on des imperfections et des rougeurs avec le port du masque ?

Je vois beaucoup de femmes qui souffrent de rougeurs à cause du port du masque au niveau des joues. Ce phénomène est lié au contact avec des matières synthétiques et aux frottements sur la peau. La peau s’irrite, devient réactive.

Par ailleurs, le cocktail sur la peau « chaleur + humidité de la respiration + macération pendant tout le temps du port » = le paradis des points noirs, boutons blancs et cie… En priorité, on les trouve sur le menton, les joues, sous le nez, la zone que l’on a l’habitude de nommer « hormonale ».

Par ailleurs, je pense qu’il peut y avoir un effet rebond suite au confinement : la peau est le reflet de ce que l’on mange, de ce que l’on boit, de ce que l’on vit et le confinement a été un moment compliqué : le stress, le manque de lumière naturelle, le manque d’oxygénation, le manque de temps ou de rigueur pour s’occuper de sa peau, une alimentation parfois déséquilibrée avec moins de légumes et fruits frais… tous ces éléments ont un impact sur la qualité de la peau.

Est ce que le choix du masque a un impact ?

Le masque a vraiment son importance.

Les masques 100% coton sont plus doux pour la peau. Je reconnais qu’ils peuvent être plus épais et qu’on peut se sentir moins à l’aise pour respirer à la fin de la journée mais vraiment, je vois la différence sur la peau.

De plus, je recommande de changer de masque quotidiennement. Si c’est un masque lavable, on le lave à 60° avec de la lessive pour détruire les germes, les bactéries et les excès de sébum.

Comment faire pour éviter les imperfections et les rougeurs ?

La routine sera différente selon le type de peau.

Le matin :

Toutes les peaux souffrent d’un manque d’hydratation après ce confinement. Donc il est important d’appliquer un soin hydratant adapté en fonction de son type de peau :

  • un fluide léger pour une peau mixe à grasse et éviter la surproduction de sébum
  • plus riche pour une peau sensible ou irritée pour créer un effet barrière isolant au niveau des zones irritées

Si vous souhaitez conserver votre soin habituel, vous pouvez ajouter du gel d’aloe vera. L’aloe vera a un effet hydratant, légèrement frais et apaisant. Il est adapté à toutes les peaux.

Dans tous les cas, on évite le maquillage car les silicones et les poudres peuvent avoir un effet occlusif et la peau peut avoir tendance à étouffer sous le masque.

Matin & soir

Plus que jamais je vous recommande le double nettoyage pour éliminer les impuretés grasses (sébum, particules de pollution) et sèches (poussières). Votre peau pourra ainsi mieux respirer, se réoxygéner et se régénérer.

On évite les produits trop agressifs ou pour peaux grasses qui peuvent avoir tendance à assécher et donc à rendre la peau plus susceptible encore…

1 fois par semaine

Pour toutes les peaux, je recommande de réaliser un doux gommage sans grain 1 fois par semaine pour libérer les pores et de s’offrir un masque hydratant pour désaltérer intensément.

Pour les peaux sèches, le beurre de karité est parfait pour apaiser. Vous pouvez également l’appliquer en masque ou bien enrichir votre crème quotidienne pour un supplément de réconfort.

Comment faire pour se débarasser des imperfections lorsqu’elles sont apparues ?

On évite de tripoter pour ne pas que les bactéries se multiplient à la surface de la peau car elles pourraient coloniser la zone, ce qui générerait davantage de boutons. Il faut s’armer d’un peu de patience : le tripoter n’accélère pas sa disparition. Au contraire…

Si des boutons sont déjà là, alors le gel d’aloe vera est votre ami ! à appliquer sur la zone concernée et à laisser poser toute la nuit pour calmer l’inflammation. L’aloe vera a un effet légèrement astringeant.

Je terminerais en recommandant de porter 1 masque different à chaque port pour éviter de remettre des bactéries sur la zone.

Vous aimerez aussi :

* Alexandra Champagnat est une vraie professionnelle du soin : formée à l’esthétique et au massage à Hong Kong, elle s’imprègne de la culture du soin asiatique avant de revenir exercer ses talents à Paris au Royal Monceau puis au Meurice. Elle intègre ensuite NUXE où elle met en place les protocoles de soin Spa Nuxe, avant de quitter Paris et de créer son propre institut, Nioumii, dans le Nord de la France.

Photographie : @facebook
Mots : Caroline Loup