Love your body

love your body

Pendant la grossesse, notre corps change. Beaucoup. Pas toujours simple de gérer ces mois de transformations de nos formes, avec en prime la menace des vergetures qui nous inquiète. Mais c’est aussi une vraie opportunité : celle de prendre vraiment soin de ce corps, notre partenaire privilégié pendant 9 mois. Et d’adopter de nouveaux gestes de soin à garder pour après. Entretien avec notre experte dermatologue, Nina Roos*.

Le soin du corps pendant la grossesse, est-ce avant tout un impératif ou un moyen de se faire plaisir ?

Je dirais les deux. C’est surtout un impératif pour éviter les vergetures, mais limiter le soin à cette prévention serait réducteur. Lorsque nous sommes enceintes, notre rapport au corps est bousculé, les kilos s’accumulent sur la balance.  Les gestes de soin nous permettent d’apprivoiser ce corps qui change et de se le réapproprier, avec bienveillance.

Quels gestes adopter pour prévenir les vergetures?

Il faut utiliser quotidiennement une huile ou une crème anti-vergetures, dès que l’on apprend sa grossesse. La stimulation de la production de  collagène par la peau sous l’effet de ces produits n’est pas immédiate, elle peut prendre 2 à 3 mois. En prenant tout de suite l’habitude de massages soigneux et réguliers, on active la microcirculation et on étire les fibres de collagène dans tous les sens pour renforcer leur élasticité.

Le massage idéal se fait dans 2 ou 3 directions différentes et sur toutes les zones qui risquent de souffrir, le ventre bien sûr, mais aussi les seins, trop souvent oubliés, et les hanches.  

Sommes nous toutes égales face au risque de vergetures ?

Non, il existe des facteurs statistiques, qui peuvent se cumuler. Les femmes les plus à risque : celles qui ont eu des vergetures durant l’adolescence, celles qui sont en surpoids avant la grossesse, les très jeunes femmes (moins de 25 ans), celles qui vont prendre beaucoup de poids (plus de 15 kg), enfin, bien sûr, celles qui attendent un gros bébé ou des jumeaux. J’y ajouterais, même si ce n’est pas censé arriver, celles qui utilisent des crèmes aux corticoïdes pour soigner un eczéma par exemple. Il nous reste encore des choses à découvrir sur les facteurs de risque, malheureusement ce sujet ne passionne pas les chercheurs.

Quels facteurs doivent nous amener à choisir une huile ou une crème ?

Au delà de la formulation, naturelle, le choix entre une huile ou une crème doit se faire en fonction de vos envies. Une huile se prêtera plus au massage prolongé, une crème amènera une autre sensorialité. On peut aussi utiliser les deux pour introduire de la variété. Se faire plaisir est essentiel.

Pourquoi est-il important de s’hydrater quotidiennement pendant la grossesse ?

Durant cette période, la peau du corps, comme celle du visage, peut avoir tendance à être plus sèche (lien vers article sur le visage). Elle est aussi plus sensible et plus fragile sur le plan immunitaire, la relipider avec un soin quotidien lui permet de renforcer son hydratation et de mieux assurer sa fonction protectrice. Une fois ce réflexe pris, il sera acquis pour la vie.

Doit-on modifier son hygiène corporelle ?

Un excès d’hygiène est plutôt néfaste. Se laver les mains régulièrement et une douche quotidienne, oui. Se savonner à l’excès, plusieurs fois par jour, va plutôt déséquilibrer le microbiote cutané, c’est à dire la flore naturelle de la peau et risquant ainsi de dissoudre le film protecteur à la surface de la peau, nécessaire à son hydratation et sa protection.

Existe-t-il des contre-indications pour les bains ?

Si l’obstétricien n’y voit pas d’inconvénient, les bains pourront utilement soulager vos maux de dos et vous relaxer, tout simplement. Finissez si vous le pouvez par un jet d’eau froide sur les jambes pour stimuler la circulation sanguine.

L’épilation à la cire nous est-elle permise ?

Il faut simplement éviter le recours aux cires trop chaudes, qui risquent d’aggraver le phénomène de jambes lourdes.

Quels autres gestes de soin nous conseillez-vous d’adopter ?

Les massages drainants sont un vrai plus, quotidiennement si possible : toutes les femmes enceintes sont sujettes au phénomène de jambes lourdes. Inutile d’opter pour des soins « jambes lourdes » traditionnellement formulés au menthol : ils peuvent être irritants sur les peaux sèches. Une huile de massage naturelle toute simple fera parfaitement l’affaire pour drainer et hydrater. Ce massage doit être réalisé des chevilles jusqu’à la racine des cuisses, idéalement par le compagnon, car un ventre rond rend l’opération plus compliquée. Un geste à compléter, pourquoi pas, avec un massage de la voûte plantaire, très sollicitée pendant la grossesse. Ce sera aussi pour vous un moment très délassant, à solliciter sans modération.


* Dermatologue libérale à Paris, Docteur Nina Roos dispense également des conseils sur www.monsitebeaute.com et est l’auteur de 2 ouvrages : Une peau en pleine forme ! Editions Solar. 2016 et Les vergetures, de la clinique au traitement. Editions Med’Com. 2009


Photographie : Olivia Thébaut pour Mamababy Paris
Mots : Audrey Caulonque pour Mamababy Paris