Le guide des cahiers de vacances

guide des cahier de vacances des enfants

Dès la maternelle, il est possible de trouver des cahiers de vacances aussi amusants qu’enrichissants. De 3 ans à 8 ans, quels sont les critères de sélection ? Que proposent les différentes maisons d’édition ? Quels sont ceux plébiscités par les parents et les enfants ? Sylvie Maunoury de la librairie Libellule et Coccinelle, fait un tour d’horizon des cahiers d’activités les plus ludiques et pédagogique pour Mamababy.

À quel moment peut-on commencer les cahiers de vacances ?

Tout petit, dès la première section de maternelle. À cet âge-là, ils adorent, ça les amuse, ils collent des autocollants, ils écrivent, ils dessinent… C’est encore un moment où il n’y a rien d’imposé. Pourtant, ce sont déjà des cahiers qui correspondent à du scolaire avec des mathématiques, de la lecture ou du graphisme.

Qu’est-ce qu’un “bon” cahier de vacances ?

Tout dépend de ce que l’on recherche. Pour les enfants scolarisés en école Montessori ou ceux qui souhaitent s’y initier, il existe des cahiers inspirés de cette pédagogie. Sinon, on peut aller vers des cahiers d’activités avec des personnages connus des enfants. Naturellement, ils iront vers ce qui leur est familier ou qui les amusent. Ensuite, il faut faire attention à choisir le bon niveau, ça ne sert à rien d’essayer d’aller trop vite. Les éditions Hatier, Nathan et d’autres sont attentifs à proposer des cahiers qui allient ludique et pédagogique. Pour les plus petits en maternelle, le gros avantage est de pouvoir partager ce moment d’activités avec ses parents, tout en s’amusant. Tant que cela reste quelque chose de divertissant, c’est super.

Comment faut-il s’y prendre ?

Les vacances sont aussi faites pour apprendre autrement, en allant à la mer, à la campagne ou lorsque l’on fait des activités. S’il faut faire une demi-heure de cahier tous les jours, l’enfant ira forcément à reculons. Le secret ? Y mettre de la légèreté ! On vit ce moment de complicité avec lui, on ne le laisse pas faire tout seul. Ce sera tellement plus productif et amusant à deux !

Pouvez-vous nous présenter trois cahiers d’activités différents qui vous semblent séduisants autant pour les enfants que pour les parents ?

-Mon cahier Montessori des lettres 3/6 ans (Editions Nathan) : Chez Montessori, on n’apprend pas la lecture de la même façon. Avec ce cahier, cela se fait par des sons. Le livre commence par une présentation pour savoir comment l’utiliser et apprendre avec eux. À l’école, on apprend à lire lettre par lettre puis à associer les lettres entre elles. Chez Montessori, c’est différent, ils apprennent tout en même temps, et dès 3 ans. L’enfant peut coller les étiquettes d’un animal, d’un objet, voire ajouter une photo d’un proche dont le prénom commence par la lettre indiquée.

-Le Loup  (Editions Auzou) : Dans les cahiers du Loup, les enfants peuvent faire certaines activités tout seul. En général, ils aiment aller vers un personnage connu, comme le Loup, Juliette ou Chien Pourri. Le Loup est dans les écoles, donc c’est rassurant. Quand on est petit, on découvre tous les jours de nouvelles choses, donc retrouver quelque chose qu’on connaît est réconfortant.

Mon année de Petite Section, Méthode Boscher (Editions Belin) : Là, nous sommes vraiment dans le cursus classique, très bien fait, avec des personnages vintage. Ils font évoluer les personnages en fonction de ce qu’ils estiment être le goût des enfants dans leur vie à l’école et en-dehors, tout en suivant le programme scolaire.

Je conseille aussi souvent les blocs de jeux de chez Lito. À travers ces activités, ils apprennent pleins de choses, sauf que la mention “jeux” change tout. Le parent surveille peut-être moins la moindre erreur, cela reste léger. C’est son carnet à lui, il en fait un peu ce qu’il veut.  


Libellule et Coccinelle, 2 rue Turgot, 75009 Paris.

Psst, on a un cadeau ici !

La liste de ce que vous POUVEZ manger enceinte
à imprimer et à coller sur votre frigo

Vous aimerez aussi


Mots : Tiphaine Lévy-Frébault pour Mamababy