Ce que l’on ne dit pas assez sur la césarienne

On a généralement toutes envie de l’éviter mais c’est parfois la seule manière de sauver votre vie et celle de votre bébé. Elle est généralement soit programmée soit annoncée au dernier moment. Ensuite, certaines mamans choisissent la césarienne pour donner la vie. C’est leur choix et on le respecte.
Ici, on va vous dire ce que vous devez savoir sur la césarienne pour que vous puissiez être prête si vous devez y être confrontée.

Comment cela se passe-t-il ?

Si c’est une césarienne programmée, vous avez un peu de temps à vous y préparer. L’équipe médicale vous prévient de ne rien manger ni boire dans les heures précédents l’intervention chiurgicale.
Pour l’équipe médicale, c’est une opération somme toute assez « banale ». Il faut savoir qu’aujourd’hui 20% des bébés sont nés par césarienne, soit en urgence (souffrance foetale aiguë ou sauvetage maternel), soit programmée.

Qu’est ce qu’on ressent ?

Alors pour l’avoir vécu personnellement, cela ne fait pas mal à proprement parler car il y a l’anesthésie. Par contre, ce n’est pas agréable du tout et c’est une sensation très bizarre. Comme si on « farfouillait » dans votre ventre. C’est très étrange. Vous pouvez ressentir des hauts le coeur et même avoir carrément peur. C’est totalement normal.

Quand voyez-vous votre bébé ?

Cela dépend de la cause de la césarienne et de l’état de votre bébé.
Dans tous les cas, ce n’est pas immédiat comme pour un accouchement dit « par voie basse ».

Si la césarienne est programmée et qu’elle s’est bien passée, l’équipe médicale extrait le nouveau-né puis coupe le cordon, le nettoie un peu pour que vous puissiez le voir enfin. Ce temps d’attente va vous sembler une éternité même s’il ne dure qu’1 minute.

Sinon, votre bébé sera avec son papa, il pourra faire le premier peau-à-peau pendant qu’on vous recoud.

Est ce que le papa peut être présent ?

Si c’est une césarienne programmée, oui il peut être à vos cotés pendant toute l’intervention chiurgicale. Vous serez du même coté de la grande toile tendue pour que ni vous ni lui puissiez voir directement l’opération.
Pendant l’intervention, l’équipe peut demander à votre partenaire de quitter la pièce.

Par contre, si c’est une césarienne d’urgence, le (futur) papa ne peut pas être présent. Pourquoi ? Parce que l’équipe est mobilisée pour vous sauver la vie à vous et/ou votre bébé.

Que se passe-t-il après ?

Après avoir recousu tout à l’intérieur (chaque couche jusqu’à l’accès à l’utérus), vous serez envoyée en salle de réveil comme après toute intervention chiurgicale. Vous ne serez pas avec votre bébé. C’est un moment difficile pour toutes les mamans qui semble durer une éternité. Il faut que vous le sachiez pour que vous ne soyez pas démunie.
Le personnel médicale s’assure que vous récupérez normalement de l’anesthésie, que les membres se réveillent et qu’il n’y a pas de complications de l’intervention. Il faut compter au moins 2 heures.
Lorsque vous aurez retrouvé l’usage de vos membres et si tout va bien, vous pourrez aller dans votre chambre retrouver votre bébé et son papa.

Les suites spécifiques

Votre intimité est totalement préservée (pas d’épisiotomie, pas de déchirure) mais vous aurez subi une opération lourde au cours de laquelle vos tissus ont été découpés. Par conséquent, vous ressentirez des douleurs de ces actes. Le ressenti de la douleur est propre à chacune. Dans tous les cas, les anti-douleurs donnés à la maternité sont très forts et il est nécessaire de suivre scrupuleusement les indications pour éviter le cercle vicieux de la douleurs.

Comme après chaque opération chiurgicale, les premières urines et les premières selles sont attendues par l’équipe médicale.

Le séjour à la maternité dans les cas de césarienne est allongé de 2 jours donc il faut compter 5 jours minimum.

A la fin de votre séjour, on enlève les points (ça fait mal aussi…). La cicatrice est de la longueur de votre index en général à la limite où se trouve la culotte du maillot de bain.

Quant à l’allaitement, en cas de césarienne, la montée de lait met en général 48 h de plus à arriver. Donc relax et tenez bon.

Vous aimerez aussi :

Mots : Caroline Loup
Photographie : @Mothermusemag